Comment optimiser l’efficacité de votre antivol de vélo ?

Le 20 septembre 2017 par Karene

Face à l’augmentation du nombre de vélos volés, voici quelques astuces pour antivol et des conseils pour un meilleur usage de vos systèmes de protection. Des règles simples, qui permettent d’améliorer l’efficacité de votre antivol vélo.

Les astuces pour antivol: comment optimiser la sécurité de votre vélo ?

Choisir un antivol vélo de qualité

En tant que cycliste, l’une de règles d’or à respecter pour éviter le vol de vélo est d’opter pour un bon antivol. Mais qu’est-ce qu’un bon antivol vélo ? On peut dire qu’il s’agit d’un antivol qui aura la qualité d’être solide et robuste, offrant le meilleur niveau de sécurité en fonction de la ville et du temps d’arrêt. Certains fabricants d’antivols de vélo indiquent sur l’emballage de leur produit un niveau d’efficacité.

Aujourd’hui, de nombreux types d’antivols sont proposés sur le marché. Pour vous aider à faire le bon choix d’antivol, vous pouvez notamment vous référer aux tests annuels de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) qui permettent de classer les antivols vendus sur le marché selon leur résistance. Chez bon nombre d’assureurs ces homologations sont devenues la norme de référence pour l’indemnisation en cas de vol.

Le choix d’un bon antivol se fait également en fonction du prix du vélo. En général, il est recommandé d’investir 10% de son montant dans votre protection.

Multiplier les types d’antivols vélo

Il est essentiel de toujours vous équiper d’au moins un antivol en U. Si possible associez-y un antivol de cadre plus une chaîne ou un câble robuste.

Pour des arrêts minutes, les antivols de cadre ou antivols fixes sont l’idéal. Ils permettent de sécuriser facilement et rapidement la roue arrière de votre bicyclette.

Sur les lieux où le vélo reste longtemps, comme à la gare ou lorsque vous travaillez,  il peut être intéressant d’avoir deux antivols lourds afin de renforcer la sécurité et de pouvoir laisser les antivols sur place pour éviter l’encombrement lors du transport.

Quel que soit le temps d’arrêt, pensez à toujours cadenasser  votre monture, même à votre domicile. En effet, un vol sur deux a  lieu dans les endroits privés. Si possible, servez-vous de deux types d’antivols pour pouvoir sécuriser au maximum votre monture.

antivol de velo
Antivol U pour le vélo

Attacher son antivol vélo dans un lieu à fort passage et sur des points fixes

Dans des endroits publics, mieux vaut redoubler de prudence car les vols surviennent aussi bien de jour que de nuit. Il est notamment recommandé d’attacher son vélo dans des lieux fortement fréquentés et si possible à un endroit que vous pouvez voir.

Par ailleurs, attachez toujours vos antivols à un point fixe (arceaux, poteaux, éclairages, arche fine etc…). Il est nécessaire de bien choisir vos antivols en fonction du type mobilier urbain. S’il s’agit d’un poteau, optez pour chaîne longue pour y attacher votre cadre. Sur une barrière, optez plutôt pour un U. Deux U seront même recommandés pour vous permettre d’attacher le cadre et une de vos roues.

Pensez aux antivols pour vos accessoires de vélo

Comme nous l’avons vu plus haut, il est nécessaire de sécuriser son vélo quel que soit le lieu et le temps d’arrêt. Les accessoires de vélo sont souvent négligés mais font l’objet de nombreux vols. Pensez également à placer des antivols pour votre selle, vos roues, ou sur des accessoires tels que votre siège enfant et votre sacoche de vélo. Pour ce faire, il existe des antivols adaptés sous forme de câbles ou de chaînes permettant de sécuriser plusieurs parties et accessoires du vélo à la fois. Ce sont des protections qui peuvent aisément s’insérer dans des ouvertures de siège enfant ou les aérations d’un casque.

L’entretien: nos conseils et astuces pour antivol

Etant donné qu’un antivol est destiné à être régulièrement utilisé, il est soumis aux risques d’usures et de détériorations. Afin que votre protection reste efficace, n’oubliez donc pas qu’un minimum d’entretien est nécessaire, permettant en plus d’allonger sa durée de vie. Voici quelques précautions d’usage et astuces pour antivol à respecter.

Graissez la serrure de votre antivol vélo

L’un des éléments les plus fragiles d’un antivol est souvent sa serrure. De ce fait, évitez de vous acharner dessus au risque d’endommager le système. L’entretien de la serrure est très simple. L’opération consiste seulement à nettoyer et à lubrifier votre antivol. Pour ce faire, débarrassez-vous au préalable des saletés ayant pu s’y accumuler.  Vous pouvez ensuite utiliser un spray dégrippant qui permet de nettoyer, lubrifier et protéger le métal de la rouille. Cela doit idéalement se faire tous les 2 ou trois mois. Par ailleurs, pensez également à graisser les articulations de l’antivol. S’il s’agit d’un antivol en U, n’oubliez pas les points d’ancrage de l’anse.

Eviter de laisser traîner votre antivol vélo au sol

En intérieur, l’usage des antivols les soumet à la poussière et à l’usure. A l’extérieur, les antivols sont soumis aux arrosages des services publics, à la boue, l’eau de pluie et d’éventuelles détériorations causées par autrui. En attachant vos antivols, veillez alors à ce qu’ils ne traînent pas au sol. Préférez les attaches hautes qui rendent également la tâche plus difficile aux malfaiteurs. Par temps de pluie, essayez en outre de positionnez la serrure de façon à ce que l’eau ne puisse y pénétrer. Bien sûr, le mieux est de toujours attacher son vélo dans un abri couvert.

Sources :

FUB

Poster un Commentaire
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Retrouvez le bon antivol

Découvrez le comparateur

Newsletter Antivol vélo