Stationner son vélo à Montpellier de manière sécurisée

Le 21 mars 2019 par Jean-Baptiste Lasserre

Montpellier, sa place de la Comédie, son soleil. Mais aussi ses cyclistes, de plus en plus nombreux dans les rues de la capitale occitane. Pourtant, la “surdouée” fait plutôt figure de mauvaise élève en ce qui concerne sa politique vélo. Il existe toutefois des solutions pour stationner son vélo à Montpellier de manière sécurisée.

Montpellier, le mauvais élève

Les vélos sont attachés un peu partout en centre-ville
© jean-louis Zimmermann – Flickr

Outre le manque d’aménagements, il reste aussi des efforts à faire concernant le manque de places de stationnement sécurisées pour les bicyclettes. D’autant plus que le vol de vélo semble être un des sports préférés de la ville. Avec une moyenne de 4 vélos volés par jour en 2014.

Un “Plan vélo XXL” a été présenté fin 2018 par la Métropole. Et devrait permettre à Montpellier de rattraper son retard en la matière. La petite reine devrait toutefois s’inviter dans le débat de la campagne des prochaines élections municipales en 2020.

>> A LIRE AUSSI : implantation de parkings vélos, où en est-on ?

Les Véloparcs du TAM pour stationner son vélo à Montpellier de manière sécurisée

Situés à proximité des terminus de tramway, les Véloparcs permettent de garer sa bicyclette en toute sécurité. Exploités par le TaM, le réseau de transport en commun de la métropole, 18 parkings couverts, fermés et sécurisés par vidéosurveillance sont accessibles. Quatre dans les parkings TaM de l’hyper centre de Montpellier à Comedie, Gambetta, Corum et Europa. Sept dans des lieux stratégiques et fréquentés de la ville. Les Arceaux, Garcia Lorca, Sabines, Circé (Odysseum), Occitanie, Euromedicine et Mosson. Et enfin sept de plus en périphérie proche à Notre Dame de Sablassou, Juvignac, Jacou, Saint Jean de Veda, Lattes, Perols centre et Perols Étang de l’Or.

Stationner son vélo à Montpellier de manière sécurisée dans un Véloparc TaM
© Laurent Mercat – Wikimedia Commons

Accessibles 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont protégés par des portes automatiques qui se déverrouillent à l’aide d’une carte de transport TaM. Gratuits pour les possesseurs de la carte, il faut compter 5 euros pour créer une carte TaM.

Des vélos sont laissés à l'extérieur des Véloparcs
© IngolfBLN – Wikimedia Commons

Un pôle service vélo à la gare Saint Roch pour 2020

Encore à la traîne au niveau du stationnement sécurisé, Montpellier Méditerranée Métropole, avec le soutien financier de la Région Occitanie met les bouchées doubles.

L'entrée de la Gare de Montpellier Saint-Roch
© IngolfBLN – Wikimedia Commons

Un pôle service vélo de 400m² devrait voir le jour à proximité de la gare SNCF Saint Roch en cœur de ville à l’été 2020. Soit 450 places de stationnement sécurisées pour vélo dans cet équipement destiné à favoriser l’intermodalité. En effet, dans cette métropole de près de 460 000 habitants, plus de 20 000 voyageurs passent tous les jours par la gare.

Situé à proximité de la gare, il s’intégrera au Pôle d’échange multimodal. Les usagers pourront ainsi plus facilement combiner train, vélo, tramway et bus et voiture.

La gare SNCF de Montpellier Saint-Roch se prépare à acceuillir un pôle service vélo
© Fred Romero – Wikimedia Commons

Totalement sécurisé, le futur pôle vélo service devrait être fermé et surveillé. Et proposera de nombreux services comme une station de vélos en libre-service, pompes à vélo, casiers individuels ainsi qu’une zone technique pour les petites réparations.

En attendant, les cyclistes multimodaux peuvent toujours laisser leur bicyclette au parking vélo du le parvis de la Gare Montpellier Sud de France du côté d’Odysseum.

A LIRE AUSSI : l’initiative pour cyclistes Sub24 Montpellier

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Retrouvez le bon antivol

Découvrez le comparateur

Newsletter Antivol vélo