Les différents types d’assurance vélo

Le saviez-vous ? Il est tout à fait possible d’assurer votre bicyclette ! En tant que cycliste, vous pouvez parfaitement souscrire une assurance vélo. Ainsi, en cas d’accidents ou de vol, vous pourrez bénéficier de certains garanties. Mais alors, comment faire pour bien assurer votre monture ? Aujourd’hui, nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

 

Quel est l’intérêt d’assurer son vélo ?

Nous savons que la pratique du vélo connaît un bel essor. Elle se développe un peu partout et notamment en milieu urbain. Chaque année, les cyclistes sont de plus en plus nombreux à côtoyer automobilistes et piétons. Malheureusement, sur la route, personne n’est à l’abri d’une mésaventure. Et en cas de vol, le cycliste peut parfois faire une croix sur les éventuels remboursements possibles. Bien que les cyclistes ne soient pas obligés de souscrire une assurance, ne pas être assuré peut, de ce fait, être très désavantageux. Dans de nombreux cas, une assurance pour son vélo peut s’avérer tout aussi pratique qu’une assurance auto.

 

Le Bicycode : l’assurance indispensable

Si vous songez à assurer votre vélo, le premier conseil que nous vous donnons est de penser au Bicycode. Pour rappel, le marquage Bicycode est une opération simple et rapide. Elle consiste à graver un numéro unique sur le cadre de votre vélo. Il s’agit de numéros standardisés et référencés dans un fichier national. Grâce à ce marquage, en cas de vol, les chances de retrouver votre monture sont fortement augmentées. L’objectif du Bicycode est ainsi de permettre la restitution des vélos volés à leurs propriétaires via l’aide des services de police ou de gendarmerie.

Le dispositif a été pensé pour lutter contre le recel et la revente illicite de vélos. D’ailleurs, il s’agit du seul dispositif reconnu par l’État dans ce domaine. Dans la pratique, il a déjà fait ses preuves. Au Danemark ou en Allemagne par exemple, il a permis d’augmenter les chances de récupérer un vélo volé de plus de 40 % !

 

Pour faire marquer votre vélo, rien de plus simple. Il suffit de vous rendre auprès d’un opérateur de marquage Bicycode. Il faudra apporter avec vous un justificatif de propriété. Cela peut être la facture d’achat du vélo ou le certificat de garantie. Munissez-vous également d’une pièce d’identité. Afin de trouver les opérateurs de marquage les plus proches de chez vous, rendez-vous sur le site officiel du Bicycode. Une fois le numéro gravé sur votre vélo, un « Passeport vélo » rappelant le numéro Bicycode et son mot de passe associé vous sera remis.

 

Ce passeport vous permettra par la suite d’enregistrer votre vélo sur le site Bicycode. Il servira à justifier que celui-ci vous appartient et permettra également de faire votre déclaration en cas de vol.

 

Le service ATPO de la marque Kryptonite

Pour réduire les risques de vol, nous vous conseillons également d’opter pour de bons antivols vélos. Leur présence peut généralement suffire à décourager les malfaiteurs. Pour le choix de cet accessoire de sécurité, pensez à opter pour ceux de la marque Kryptonite. Il faut effectivement savoir que les possesseurs d’antivols de cette marque peuvent bénéficier d’une offre de protection des plus intéressantes. Il s’agit du service ATPO. Ce programme permet à tous ceux qui y souscrivent de jouir d’une garantie supplémentaire.

Le principe est d’ailleurs très simple. Dans le cas où votre vélo se fait dérober alors qu’il était protégé par un antivol Kryptonite, la marque peut s’engager à compléter le montant remboursé par l’assurance – voire même le prix d’achat du vélo. Ce remboursement se fait, bien sûr, sous certaines conditions. Sachez par exemple que seuls certains modèles d’antivols de la marque sont concernés par le programme. Parmi eux on peut citer les antivols Evolution Mini-5, Messenger Mini + ou encore New York STD, La liste ne s’arrête pas à ces antivols. Avant de souscrire à ce service, veillez ainsi toujours à bien vous renseigner. Retrouvez toutes les infos utiles sur l’ATPO.

A noter que la souscription au service peut se faire dès l’achat de votre antivol. Pour en bénéficier, un tarif d’adhésion vous est demandé. La garantie pourra par la suite couvrir jusqu’à 4500 euros pour les vélos. Bien sûr, le programme APTO est optionnel.

 

Les assurances pour vélo

Pour aller encore plus loin, vous pouvez également souscrire une véritable assurance pour votre vélo. Avant de procéder toutefois, sachez que certaines de vos assurances peuvent déjà vous couvrir. C’est le cas par exemple de l’assurance multi-risques habitation.

Cette dernière peut en effet couvrir les dégâts causés à autrui par l’utilisation de votre bicyclette. Attention cependant car cela n’est possible que si votre contrat comporte un volet responsabilité civile. Si tel est le cas, cela permet d’indemniser les dommages que vous auriez pu causer. Ainsi, pensez à toujours bien vérifiez l’existence d’une telle clause dans votre contrat d’assurance. Elle pourrait vous être des plus utiles.

Sachez en outre que votre assurance multi-risques habitations peut aussi servir à assurer votre vélo contre le vol. Pour ce faire cependant, votre vélo doit se trouver à l’intérieur de votre maison. Si celui-ci est rangé ou garé à l’extérieur, il reste toujours possible de l’assurer. Il faudra dans ce cas opter pour une extension de garantie couplée à de bons antivols. Ces extensions peuvent être proposées par les assureurs ou des organismes tels que la Fédération Française de Cyclotourisme. Elles sont souvent soumises à plusieurs conditions. L’usage d’antivols spécifiques peut notamment être imposé avant de pouvoir profiter de ces extensions. Aujourd’hui, toutefois, il est tout à fait possible de souscrire des contrats spécifiques spécialement destinés aux propriétaires de vélo. Vous pouvez en bénéficier, que votre vélo soit neuf ou d’occasion, classique ou électrique.

 

Quelques avantages d’une assurance vélo

En souscrivant une assurance vélo, vous pourrez ainsi profiter de certains nombre d’avantages pratiques. Certains assureurs peuvent, par exemple, vous proposer une prise en charge en cas de casse de votre vélo. Dans ce cas, ils peuvent vous rembourser les frais de remplacement de vos pièces. Et parfois même la main d’œuvre de votre atelier. D’autres pourront prendre en charge votre rapatriement et celui de votre monture en cas de panne. Des garanties contre le vol 24h/24 suite à une effraction ou une agression peuvent être comprises dans ces avantages.

En revanche, il faut savoir que les avantages proposés peuvent largement varier d’un assureur à l’autre. Il est donc primordial avant de souscrire un quelconque contrat de bien en vérifier les conditions générales. Cela permet toujours d’en connaître davantage sur l’étendue des garanties proposées ainsi que leurs limites. Prêtez une attention particulière aux différentes exclusions, aux montants de franchises, sans oublier la fréquence ou encore taux de vétusté.

N’oubliez également pas de bien prendre en compte le montant de l’indemnité. Il peut en effet arriver que certains assureurs vous proposent des garanties similaires. Dans ce cas, mieux vaut étudier avec minutie l’indemnité proposée en cas de sinistre.

 

Les démarches pour souscrire à une assurance vélo

Si vous êtes décidé à assurer votre vélo, voici enfin quelques conseils sur les démarches à suivre. En général, il n’y a rien de bien compliqué à ce niveau. Aujourd’hui, il est possible de souscrire une assurance pour votre monture en ligne. Pour ce faire, il suffit le plus souvent de remplir un formulaire. Quelques informations vous concernant, comme votre nom ou votre adresse, sont demandées. Vos coordonnées peuvent aussi être requises. En outre, il pourra vous être demandé de renseigner la marque de votre vélo ou encore son prix. Le plus important reste cependant la facture d’achat de celui-ci.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter directement l’assureur que vous avez choisi. Les documents à fournir pour une souscription ne sont pas toujours les même d’une compagnie à l’autre. Dans tous les cas, nous vous conseillons de toujours avoir avec vous tous les documents relatifs à votre vélo. Que ce soit la facture d’achat de votre monture ou de ses accessoires, les différentes déclarations légales obligatoires… veillez à ne surtout pas perdre ces documents. Ils vous seront toujours utiles pour votre assurance et notamment cas d’incidents et de litiges.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Retrouvez le bon antivol

Découvrez le comparateur

Newsletter Antivol vélo