Combattre le vol de vélo grâce à la technologie

Le 27 septembre 2018 par Jean-Baptiste Lasserre

Et si le digital était la solution ultime pour combattre le vol de vélos ? En France, ce sont près de 1 000 bicyclettes qui sont volées chaque jour. À l’échelle de l’Europe, ce sont 6 vélos par minute qui sont dérobés. Pour lutter contre ce fléau, plusieurs start-up aux quatre coins du continent réfléchissent à des solutions reposant sur la connectivité, des accessoires et vélos connectés. De nombreux projets sont cours de développement. Certains sont même déjà bien avancés. Des nouveaux systèmes qui nourrissent beaucoup d’espoir et d’optimisme.

Des accessoires vélos connectés et géo localisables

Un antivol vélo pas comme les autres

Les entreprises européennes ne manquent d’idées pour créer des équipements et des accessoires qui permettent de lutter contre le vol de vélo. C’est le cas de Noke, qui a créé le U-Lock, un antivol U connecté. Plus qu’un simple cadenas, cet antivol sans clé se verrouille et se déverrouille depuis son smartphone. Pour dissuader les potentiels voleurs, l’antivol est équipé d’une alarme qui se déclenche s’il est secoué plus de 3 secondes. De plus, une puce GPS intégrée dans le cadenas permet de le géolocaliser en cas de vol.

>> A LIRE : Seatylock : un antivol de vélo surprenant

Etre connecté à son guidon de vélo

Winki Bar, le guidon connecté
© Velco

Pour réduire les risques de se faire dérober sa bicyclette, il est également possible d’opter pour un guidon vélo connecté. Le Wink Bar de la française Velco est par exemple un guidon connecté contre le vol. Il se déverrouille via l’application mobile, et une alarme fait sonner le guidon dès lors que l’on touche ou déplace le vélo sans avoir auparavant déverrouillé le guidon. Un système de géolocalisation par GPS coordonné avec les services de la police permet de retrouver son vélo volé.

Sur le même principe, SmartHalo, une entreprise québécquoise a mis au point un assistant pour connecter le vélo à son téléphone. Il s’agit d’un petit appareil qui vient se fixer sur le guidon de la bicyclette. Compatible avec la plupart des modèles traditionnels de cintre, un système de fixation perfectionné le rend presque impossible à voler. Il détecte automatiquement son propriétaire grâce au Bluetooth de son téléphone et une alarme s’enclenche dès qu’il quitte le vélo. En cas de tentative de vol, la puissante alarme peut atteindre 110 db. De quoi décourager certains filous.

Le boitier SmartHalo pour cmbattre le vol de vélo
© SmartHalo

Combattre le vol de vélo avec des vélos connectés

L’avenir du vélo est certainement lié à l’électrique. C’est en tout cas le parti pris de plusieurs constructeurs. Ils ont décidé de faire de leurs modèles de VAE de véritables petits bijoux de technologie digitale.

Le vélo connecté Electrified de VanMoof
© VanMoof

VanMoof s’est lancé dans la commercialisation du e-bike « Electrified ». La marque néerlandaise a, semble-t-il, pensé à tout pour éviter à son propriétaire de se faire dérober son vélo électrique. Du système de reconnaissance de l’utilisateur qui permet d’immobiliser automatiquement les roues et de les débloquer en sa présence. À l’application mobile pour contrôler les paramètres de défense contre le vol. Rien n’est laissé au hasard. Evidemment, il est aussi équipé d’une alarme qui réagit avec des sons d’avertissement de plus en plus forts lorsque le vélo subit des mouvements inhabituels. Lorsque la bicyclette est signalée volée, ses lumières clignotent et toutes ses fonctions sont automatiquement désactivées. L’application smartphone permet également de la géolocaliser et d’avertir une équipe de « Bike Hunters » de l’entreprise qui va partir à sa recherche.

Dans le même style, la jeune start-up belge Cowboy a également lancé son VAE connecté. Une application mobile dédiée permet d’allumer ou éteindre les vélos connectés, assurant ainsi une sécurité supplémentaire contre le vol.

Les vélos connectés électriques de Cowboy
© Cowboy

SaveMyBike, un projet collaboratif au service des cyclistes

En Italie, un projet innovant et original a récemment vu le jour pour combattre le vol de bicyclettes grâce aux nouvelles technologies. En collaboration avec l’Université de Pise, SaveMyBike a été développé par trois start-up italiennes spécialisées dans la conception de systèmes de mobilité et de transport.

Le but premier de cette démarche est d’encourager à la mobilité douce et de favoriser l’usage de la bicyclette. Et pour ce faire, une grande partie est dédiée à la lutte contre le vol. En effet, elle propose un service de dissuasion contre le vol de vélos privés. Ainsi qu’une solution pour faciliter la récupération des vélos volés grâce à des technologies numériques.

Le fonctionnement est simple. Une plateforme en ligne définit des zones sécurisées pour garer son vélo. Si un vélo est volé dans cette zone, une alarme est activée pour avertir le propriétaire mais également les autres utilisateurs de la plateforme et la police. De plus, lorsque les agents de police passent près d’un vélo dérobé dans ces zones, ils sont directement informés par des détecteurs mobiles. Un service digital et interactif donc, mais également citoyen et collaboratif. Ce système est associé à une plateforme sociale, Good Go. Elle permet le signalement en cas de vol, avec possibilité de poster une photo de sa monture dérobée,. Et permet aussi d’annoncer des événements et des initiatives cyclistes. Un projet qui pourrait inspirer une démarche similaire de vélos connectés sur le territoire français ?

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Retrouvez le bon antivol

Découvrez le comparateur

Newsletter Antivol vélo