Garer son vélo à Paris en toute sécurité

Le 31 mai 2018 par Jean-Baptiste Lasserre

Garer son vélo à Paris en toute sécurité, voilà une épreuve qui relève parfois de l’aventure. Pourtant, la ville de Paris s’est engagée dans un Plan vélo ambitieux sous l’impulsion d’Anne Hidalgo et de la mairie. Il prévoit notamment de créer 10 000 places de stationnement d’ici 2020, triplant ainsi le nombre de cyclistes dans la capitale. En attendant, voici quelques solutions pour stationner sa bicyclette de manière sécurisée.

La SNCF s’engage à proposer des solutions

Depuis 2014, la loi française impose à l’entreprise ferroviaire de proposer des solutions de stationnement pour les vélos à côté des gares les plus fréquentées. En Ile-de-France, le dispositif Véligo offre 7 000 places de stationnement sécurisées aux abords des gares. Bien éclairées et sous vidéosurveillance, ces consignes peuvent accueillir des vélos classiques, des vélos à assistance électrique et des tandems.

Consigne Veligo
© Poudou99 – Wikimedia/Commons

Ce service a été mis en place après une enquête menée par la compagnie auprès de ses usagers en 2009. Et le verdict fut sans appel. Les conclusions rapportaient que plus de la moitié des interrogés étaient prêts à se rendre en gare à vélo si des espaces de stationnement sécurisés étaient mis en place. Coordonné par Ile-de-France Mobilités et la SNCF, le dispositif se développe peu à peu dans les gares parisiennes. Un nouvel espace de 69 places vient d’ailleurs d’être inauguré gare de l’Est, après la soixantaine de places ouvertes gare Montparnasse en 2016. Il existe aussi une consigne Véligo de 64 places à la gare RER Rosa Parks non loin de l’itinéraire de l’EuroVelo 3 qui traverse Paris.

Le service devrait à l’avenir s’étendre dans les autres grandes gares de la ville, notamment gare de Lyon et d’Austerlitz. Puis à terme jusqu’aux portes d’entrées de Paris. Cette solution est accessible aux détenteurs d’un pass Navigo et d’un abonnement au service. Pour trouver une consigne Véligo dans la capitale, consultez le plan de Paris à vélo.

Les parkings vélos au centre de Paris

Le dispositif Véligo est une bonne alternative pour les trajets domicile-travail. Toutefois, il ne semble répondre qu’à une partie des besoins de stationnement des cyclistes parisiens. En effet, la grande majorité des déplacements à vélo dans la capitale correspondent à des petits trajets quotidiens. Et nécessitent donc des arceaux vélo proche des commerces et lieux de sortie. Actuellement, on compte quelques 40 000 stationnements vélo sur l’ensemble de la ville. Dont les deux tiers que les cyclistes partagent avec les deux-roues motorisés.

Place de parking vélo
© Jean-Louis Zimmermann – Pixabay

Pendant de nombreuses années, les stationnements vélos parisiens ont été relativement mal répartis. Dans certains quartiers, de nombreux parkings vélos très souvent vides contrastaient avec des parkings saturés à d’autres endroits de la ville. Au point que les habitants investissent le mobilier urbain, grilles et arbres pour stationner leur bicyclette. Certains parkings très mal aménagés ne permettent pas le stationnement sécurisé, car trop près d’un mur par exemple ou en mauvais état. La politique cyclable parisienne a longtemps été peu efficace en termes de stationnement. Mais avec ses 10 000 places de stationnement supplémentaires en centre-ville prévues, le plan vélo de la ville de Paris semble être sur la bonne voie pour permettre aux parisiens de laisser leurs montures en toute sécurité.

Vers de nouvelles solutions de stationnement ?

Néanmoins pour les associations parisiennes d’usagers du vélo, ces solutions restent insuffisantes. Elles sont en tout cas encore largement en dessous de ce que peuvent proposer les pays d’Europe du Nord notamment. C’est la raison pour laquelle les associations tentent de développer des solutions de stationnement alternatives en s’inspirant d’autres villes européennes. Paris en selle, principale association de cyclistes urbains de la capitale propose d’installer des abris à vélos sécurisés dans les zones résidentielles denses.

Stationnement résidentiel pour garer son vélo à Paris
© Sam Saunders – Flickr

Concrètement, il s’agit d’installer des abris à vélo fermés à clé dans la rue pour garer son vélo avec d’autres riverains à l’abri de tous les problèmes. Ainsi, ce stationnement résidentiel pourrait être une solution au manque de place dans sa copropriété, dans son immeuble ou du manque d’arceaux vélos dans la rue de son domicile.

Garer son vélo à Paris dans un parking privé

Comme nous l’évoquions dans l’article Comment garer son vélo en ville en toute sécurité, il existe une autre alternative pour garer son vélo dans un endroit sécurisé à Paris : les initiatives privées. En effet, vous trouverez aussi dans la capitale des solutions de parkings privés ou de location de parking entre particulier. Quelques 300 places de vélo surveillées et à l’abri des intempéries sont disponibles sur abonnement dans une trentaine de parking de la capitale.

N’hésitez pas non plus à demander à votre voisin ! Il existe une application de location de parking entre particuliers pour trouver une place. Vous pourrez peut-être partager un box ou un emplacement de parking voiture dans une résidence privée. Ainsi, attaché avec un antivol solide, votre vélo ne craindra plus de perdre son propriétaire.

Poster un Commentaire
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Retrouvez le bon antivol

Découvrez le comparateur

Newsletter Antivol vélo