Laisser son vélo à Bordeaux en toute tranquillité : les solutions de stationnement

Le 26 juillet 2018 par Jean-Baptiste Lasserre

À Bordeaux, le vélo fait déjà bien partie du décor. Intégrée à la ville dès les premiers travaux de rénovation à la fin des années 90, la petite reine a su se faire sa place et s’imposer dans les rues de « La belle endormie ». A tel point que le centre-ville est souvent saturé de vélos. Et qu’il peut vite devenir difficile d’y trouver une place… Petit tour d’horizon des solutions de stationnement vélo à Bordeaux.

Le stationnement vélo à Bordeaux sécurisé

Bordeaux, troisième « ville cyclable de France » d’après le Baromètre de la FUB, est un territoire attractif pour les cyclistes. Pour ses habitants d’une part, qui bénéficient d’aménagements cyclables de qualité et d’une politique favorable à la pratique du vélo. D’autre part, les voyageurs à vélo s’aventurant sur La Vélodyssée et l’EuroVelo 3 peuvent venir profiter d’une escale pour visiter la perle d’Aquitaine.

Cycliste sur les Quais de Bordeaux
© David Lofink – Flickr

En théorie, tout devrait aller pour le mieux dans la capitale girondine. Or les politiques cyclables qui ont vu le jour très tôt dans la ville, pourtant avant-gardistes pour l’époque, ont, semble-t-il, perdu le contrôle. Les habitants s’y sont tellement bien adaptés qu’ils ont fini par les dépasser. Aujourd’hui, ces politiques ne suivent plus le mouvement ni la tendance vélo à Bordeaux. L’ambitieux Plan vélo voté par la Métropole en 2012 a dû notamment être revu à la baisse. Avec initialement l’objectif d’installer 500 arceaux par an, Bordeaux est passé à 100.

Aujourd’hui, il y a plus de 10 000 arceaux sur l’ensemble de la Métropole, dont 5700 pour garer son vélo dans le centre-ville. Installés en priorité « devant tous les équipements et services recevant du public » précise la Ville de Bordeaux. Mais l’usage du vélo à Bordeaux progresse incroyablement vite. Il a explosé de plus de 40% en moins de 5 ans. Dans certains quartiers du centre-ville, un déplacement sur deux se fait à vélo ! Aujourd’hui, ce sont près de 40 000 habitants qui utilisent leur vélo dans leur vie quotidienne et professionnelle. Autant de personnes qui cherchent à laisser leur vélo en toute sécurité…

Les parcs publics de stationnement dans le centre-ville

Heureusement, il existe des solutions pour garer sa bicyclette en toute tranquillité. Les parkings vélo Parcub souterrains du centre-ville offrent 300 places de stationnement exclusivement réservées aux deux-roues. Ces places sont réparties dans une dizaine d’endroits stratégiques de la ville : Pey-Berland, Tourny, Gambetta, centre commercial Mériadeck, Victoire, Pessac, Mérignac, etc. Ouverts 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont totalement sécurisés par une présence humaine et des caméras de surveillance. Moyennant un abonnement d’une quinzaine d’euros par ans, le stationnement est gratuit pour les bicyclettes.

Parcub, les parking vde stationnement vélo à Bordeaux
© Sylvain Machefert – Wikimedia Commons

Favoriser l’intermodalité vélo-tram-train : les parcs relais TBM

laisser-son-velo-a-Bordeaux-en-toute-tranquillite- parc-relais-tbm
© Mspecht – Wikimedia Commons

Le réseau de transports publics bordelais TBM – Transports Bordeaux Métropole – propose lui aussi des solutions pour stationner son vélo en toute sécurité : les parcs relais TBM. Ces 9 abris vélo sécurisés placés aux abords d’arrêts de tram, de 14 places chacun, sont accessibles 24h/24 et 7j/7. Ils sont de plus totalement gratuits. Il suffit juste d’avoir sa carte d’abonnement de transport pour ouvrir les portes du local.

Nouveauté à Bordeaux, la ville a profité de la rénovation récente de la gare de Bordeaux pour y ouvrir deux grands parcs à vélo. Deux garages fermés de plus de 700 places, de part et d’autre de la gare Saint-Jean pour garer votre monture en toute sécurité. L’accès qui peut se faire tous les jours à n’importe quelle heure de la journée est sécurisé et vidéo-surveillé. Comme pour les parcs relais, une carte de transport chargée d’un abonnement spécifique permet d’accéder à ces deux parkings. En bonus, vous trouverez une station de gonflage en libre-service pour parer à des petites crevaisons.

Le garage collectif à vélos, une réponse au manque de stationnement

Bien qu’il soit parfois difficile de trouver une place en centre-ville la journée, certains habitants peinent également à trouver une place la nuit. En effet, il n’est pas toujours possible de le ranger dans son immeuble, notamment dans le centre historique. C’est la raison pour laquelle InCité, une société d’aménagement et de gestion immobilière bordelaise, a proposé à la ville d’aménager un garage collectif fermé dédié aux vélos : La Bicycletterie. Une première en France. Géré par les Grands Garages Parkings de Bordeaux, l’accès est totalement sécurisé. Il ne peut se faire que grâce à une carte magnétique. De plus, le garage est équipé de systèmes de vidéosurveillance. Un abonnement et le versement d’une caution permettent d’accéder au service.

>> A lire : Bik’box, le projet d’un garage à vélo sécurisé

Situé au rez-de-chaussée d’un immeuble, au 49 rue Bouquière, il propose 48 places de vélos sur 50m² pour laisser sa monture en sécurité et à l’abri des intempéries. Un système de rangement innovant permet d’optimiser l’espace et de gagner de la place. Une idée dont d’autres villes françaises pourraient s’inspirer ?

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Retrouvez le bon antivol

Découvrez le comparateur

Newsletter Antivol vélo